Insulinator (calculateur insuline)

Bonjour à tous ,

Je met en partage modestement ce calculateur d’insuline qui a permis à ma compagne de pouvoir manger ce qu’elle voulait (dans la limite du raisonnable) et atteindre un taux de 94% dans la cible glycémique en utilisant l’insulinothérapie fonctionnelle:

Ma compagne m’a poussé à avoir confiance en moi durant toutes ces années

à me dépasser ,à me surpasser et pour cela , je lui en serais éternellement reconnaissant.

Merci à tous pour vos messages de soutiens ,plus de 500 messages et téléchargements, moi qui au départ partait du principe qu’un seul téléchargement signifierai pour moi que le Job est accompli. Merci à vous tous et prenez soin de vous ❤️

Je l’ai conçu de manière à ce qu’il soit simple et compréhensible avec pas mal de sécurités pour éviter les hypoglycémies et les hyperglycémies.

  1. Après avoir consulté la configuration requise, vous pouvez télécharger le calculateur : ICI 

Veillez bien à renseigner les informations dans la page des paramètres avant toute utilisation (ratio insuline/glucides, sensibilité insuline etc..)

Pour l’utilisation veuillez consulter le mode d’emploi

le fichier  est au format ODS donc utilisable avec LibreOffice.

Ce calculateur peut se comporter différemment  avec Excel, bien que celui ci soit compatible avec les fichiers ods; les formules sont gérées différemment et peuvent conduire à des bugs ou résultats inattendus . Donc j’insiste fortement:

Prudence si vous utilisez Excel pour ouvrir le calculateur

Je n’ai actuellement pas le temps de maintenir une version Excel à jour, mais si une âme charitable passe dans le coin pour s’en occuper, ca sera avec plaisir 😊.

Les fichiers sont signés numériquement afin de s’assurer de l’authenticité de ceux ci, une double signature en fait: signé numériquement dans LibreOffice et signé au niveau du fichier . SI vous avez obtenu le calculateur sur un autre site et que la signature n’est pas valide ,svp ne l’utilisez pas.

Il est normal d’avoir un message du genre « la signature est valide mais le document a été modifié » ,en effet quand vous rentrerez vos paramètres le documents sera obligatoirement modifié par vous 😉 ,donc ne pas en tenir compte.

Dans tous les cas par sécurité ,téléchargez le calculateur uniquement sur ce site. Ce n’est pas obligatoire mais si vous voulez vérifier l’authenticité du calculateur avant de l’utiliser, cela se passe par ici

je mettrais en ligne prochainement un manuel complet ainsi qu’une page spécifique pour ceux qui voudrait développer/améliorer ce projet.

ce fichier est sous la licence Creative Commons BY-SA-4.0 

Testez le et donnez moi vos retours

Amicalement

Yoann

Guide utilisateur

Par ou commencer 😅? c’est une grande question … je suis doué pour créer ,développer des trucs qui peuvent etre parfois extrêmement complexe mais pour construire un guide utilisateur ,je suis nul 🤣

Je vais essayer, je ne vais pas ici rentrer dans les détails des calculs(ca peut etre vraiment rébarbatif)mais je ferais prochainement un article dans la rubrique développement pour expliquer tout ca(prévoir le café)

Interface graphique:

Version: Contient le numéro de version de l’application(ici V.128)

Glycémie: Taux de glycémie avant repas, vous trouverez cette info sur votre lecteur de glycémie (Freestyle, Dexcom, autres ou piqure au doigt).

Glucides repas: le nombre de glucides contenu dans le repas que vous allez prendre, soit vous le calculez manuellement, ou bien vous utilisez une application qui vas vous aider dans le calcul des glucides. Dans tous les cas suivez les conseils de votre diététicienne

Ratio insuline:  C’est le ratio insuline/glucide qui servira au calcul de votre insuline, celui ci changera en fonction des heures de repas(matin midi et soir) en fonction de ce que vous avez rentré dans la page des paramètres.

Bolus repas: quantité d’insuline conseillée pour couvrir le repas

Bolus glycémie: quantité d’insuline conseillée afin de revenir dans la cible glycémique(que vous aurez sélectionné dans la page des paramètres).

Insuline résiduelle: Quantité d’insuline active restante dans votre organisme, ici c’est délicat dans la mesure ou cette valeur ne peut etre récupérée que sur votre lecteur de glycémie ,sous réserve qu’il soit paramétré pour donner cette information. L’idée c’est que le calcul de l’insuline résiduelle vous dispense d’attendre 4h00 ou plus avant de prendre un repas(ou un gouter pour le 4 heures ou dans la journée).Pour l’activation de cette option sur votre lecteur de glycémie, il existe pas mal de tutorial/guides sur internet mais il faut vraiment savoir ce que vous faites(les réglages sont compliqué à comprendre au début). Dans tous les cas consultez votre diabétologue pour en parler avec lui . Laissez cette valeur à zéro si votre lecteur de glycémie ne possède pas cette option.

Bolus total: c’est le total d’insuline conseillé pour couvrir votre repas et revenir vers la cible glycémique: Bolus total= (bolus repas+bolus glycémie)-insuline résiduelle.

Ratios insuline: résumé des ratios insuline/glucides en fonction de la journée que vous avez rentré dans les paramètres du calculateur.(le ratio sera choisi automatiquement en fonction des heures de la journée).

Sécurités: un certain nombre de sécurité à été implémenté dans cette application, demandant d’effectuer une piqure au doigt lorsque votre glycémie est élevée pour confirmer le résultat du lecteur ou bien faire un contrôle des cétones avec les bandelettes adaptées.

Ces sécurités sont la afin de vous éviter de faire des hypoglycémies sévères causée par une trop grande quantité d’insuline, en effet les lecteurs/capteurs de glycémies sont de formidable outils ,mais leur précision n’est pas aussi fiable qu’une piqure au bout des doigts. Je prend un exemple: le lecteur via le capteur vous dit que vous êtes à 270mg/dl en glycémie mais en réalité vous êtes à 163mg/dl(piqure au bout des doigts) .Si vous prenez un bolus glycémie équivalent à 270mg/dl ,vous tomberez rapidement en hypoglycémie.

Si mon application détecte une potentielle anomalie dans votre glycémie, vous aurez un message d’avertissement dans ce cas la suivez le message avec attention.

Les sécurités sont paramétrables, mais les valeurs par défaut devraient convenir à la plupart des personnes.

Exemple d’alarmes:

Je me scanne avec le lecteur pour le repas du midi et j’ai une glycémie de 260mg/DL (grignotage entre les repas? 😉),j’ai faim et après avoir calculé mon repas contient 82 glucides. la glycémie et le bolus associé apparaissent en rouge ainsi que les alarmes « contrôle glycémie » et « contrôle cétone ».

Dans ce cas la, vous devrez impérativement faire un contrôle de glycémie capillaire (piqure au doigt pour confirmer la valeur du capteur ainsi qu’un contrôle des cétones avec les bandelettes adaptées.  Dans tous les cas entrez dans le calculateur la valeur de glycémie obtenue par le contrôle capillaire (si le calculateur ne demande pas de contrôle capilaire,inutile de se piquer au doigt).

Concernant les cétones, si la valeur obtenue est zéro pas d’inquiétudes, dans le cas contraire veuillez immédiatement contacter votre medecin ou diabétologue.

Onglet paramètres:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ratio insuline/glucides:

sélectionnez vos ratios pour le matin, midi et soir, chacun correspond à une plage horaire bien spécifique(aller sur le forum pour obtenir plus d’informations.)
Plage glycémique: Comme son nom l’indique ,c’est la plage dans laquelle vous souhaitez rester, ici (entre 100 et 130 mg/dl). l’application calculera automatiquement une moyenne en prenant en compte votre valeur mini et maxi(115mg/dl dans notre exemple).

Facteur de correction : dans cet exemple 1 unité d’insuline diminuera votre glycémie de 50mg/dl . cette valeur dépend des personnes mais en général elle est autour de 50. Dans tous les cas cette valeur peut etre trouvée dans votre dossier médical.(consultez le forum pour avoir de plus amples informations).

Limite Bolus correction glycémie: une sécurité qui vas définir un plafond maximal sur la quantité d’insuline conseillée pour revenir dans la cible glycémique.(ce pour éviter tout incident). ici la valeur max de correction sera 3 unités. Ne pas modifier sauf si vous savez ce que vous faites.

Durée insuline: correspond au calcul de l’insuline résiduelle que vous pouvez retrouver sur certain lecteurs de glycémie ou pompe à insuline. Ca vous permet de manger comme vous voulez sans devoir attendre 4h00 entre chaque repas. cette option est désactivée car elle nécessite d’intégrer du code en C/C++ car on arrive aux limites de ce que peux faire LibreOffice ,j’ai effectué plusieurs tests et l’implémentation n’est pas stable. Elle sera disponible dans une application native pour Linux,IOS,Windows et Android mais pour une feuille de calcule il y a vraiment trop de contraintes.

Heure: heure de votre ordinateur.

Heure mathématique: sera utilisé dans les calculs pour déterminer les bons ratios en fonction des plages horaires.

Langues: traduction du calculateur dans plusieurs langues (anglais,francais,espagnol) en cours d’implémentation car je dois construire la base de donnée et les règles. J’aurais pu utiliser un traducteur automatique mais le jour ou le serveur de google traduction sera mort (chose improbable mais bon) ,il n’y aura plus de traductions. Par soucis d’indépendance aussi.

Unité glycémie: Pour la France l’unité de me sure glycémique est en mg/dl mais pour d’autres pays l’unité est en mmol/L. Au début je voulais dans un esprit de bonne volonté ajouter cette option, mas après avoir lu pas mal de documentation sur différents sites universitaires, le site de l’ANSM et celui de l’ARS  Je me suis rendu compte qu’une erreur dans le réglage de cette option pouvait avoir des conséquences graves sur l’utilisateur. Le mieux serait de faire deux applications distincts pour nos amis anglophones et autres. C’est pour cela que cette option est désactivée volontairement et bloquée en mg/dl.

Seuil Bolus correction glycémie: seuil à partir duquel une alarme de contrôle glycémie apparaitra pour vous inciter à faire une piqure au doigt pour confirmer la valeur glycémique que vous avez entrée dans l’interface du calculateur. Par défaut à 1,5 ce qui devrait convenir à la plupart des personnes.

N’oubliez pas qu’en France vous n’avez droit qu’a 100 bandelettes de test glycémique remboursés par an (si vous possédez un capteur de glycémie ,dans le cas contraire la quantité de bandelette est illimitée),diminuer cette valeur vous forcera à utiliser plus de bandelettes, augmenter cette valeur vous permettra d’économiser vos bandelettes mais il faut toujours penser à trouver un compromis entre qualité de vie pour la santé et utilisation de ces bandelettes. 1,5 est une bonne valeur à mon sens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Développement & contribution

Toute contribution est la bienvenue, pour le développement a proprement parler , j’utilise Mercurial (simple, efficace, adapté à la taille de notre projet).

(Cliquez sur l’image pour agrandir)

 

 

 

 

 

Bien sûr ceux qui ne sont pas développeur peuvent aussi participer, vous avez envie d’une nouvelle fonctionnalité ou bien d’une modification  ,proposez la sans crainte.

Pour concevoir ce calculateur ,j’ai consulté beaucoup de documentation sur divers sites universitaire, composé mes formules en ayant pour principal objectif la sécurité.

Il est facile de faire une formule ou un algorithme, mais il est parfois extrêmement difficile de concevoir des systèmes de sécurité afin d’encadrer tout cela .

Lorsque vous développez, pensez toujours à la sécurité de la personne qui vas utiliser cette application . Faites des tests sur vos changements, essayez d’imaginer toutes les possibilités aussi aberrantes soient elles.

ROADMAP:

  • Établir un système qui permettra simplement a l’utilisateur de choisir la langue de l’interface (dans un premier temps en français, anglais, allemand et espagnol)
  • Établir une cartographie des pays qui utilisent les mg/dl pour la glycémie et ceux qui utilisent les mmol/L. Au passage le changement d’unité ne doit pas être modifiable dans le calculateur, ceci pour des raisons de sécurité et le risque élevée d’hypoglycémie en cas d’erreur sur ce paramètre.
  • Faire un portage de la feuille de calcul en langage C/Wx Widget et en Java/wx widget (pour être utilisable sur Android,Windows et Linux)
  • Toujours garder à l’esprit que l’interface doit rester simple pour l’utilisateur et que les algorithmes doivent être Complexe pour garantir la sécurité de l’utilisateur.

Pourquoi ClassicPress ?

C’est une grande question,

WordPress était dans le passé mon CMS favori,simple efficace et facilité pour pouvoir partager son contenu.

Le problème actuellement est que WordPress a évolué vers une voie qui ne plaisait pas à la majorité des utilisateurs, surtout avec l’ajout du « bloc editor » rendant l’édition et le partage de contenu plus que rébarbatif, compliqué,ceci afin de satisfaire le marché de l’entreprise,je peux comprendre la démarche mais dans l’absolue WordPress n a aucun intérêt ni aucun respect pour la communauté open source dans la mesure où leur politique semble être clairement être en faveur de WordPress.com orienté entreprises.

Le code étant open source,un fork de WordPress a été créé : »classicPress ». Celui ci veut préserver tout ce que nous aimions dans les anciennes versions de WordPress (simplicité d’utilisation, compatibilité avec les plugins) et tellement d’autres choses .

Voilà donc le pourquoi du comment .

Si vous souhaitez héberger votre propre site ,je ne saurais que trop vous conseiller d’installer  ClassicPress